Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Récap' de l'US Open (avant les finales).

Récap' de l'US Open (avant les finales).

Avant de veiller les deux prochaines nuits(décalage horaire oblige),retour sur le parcours des derniers des prétendants pour le titre,focus sur ceux qui ont illuminé la semaine et ceux qui ont sombré.

Les derniers prétendants

-On va inaugurer cette chronique par les femmes,puisque leur finale va se jouer ce soir. Les deux patronnes incontestées du tennis féminin(Serena Williams et Victoria Azarenka) vont s'affronter ce soir.Elles ont toutes deux survolé le tournoi: Williams n'a concédé que 17 jeux en six matchs,tandis que son adversaire biélorusse a eu un tout petit plus de mal( 2 sets concédés).Les chiffres parlent pour Serena: une copie parfaite,une présence hors normes sur le terrain.En fait c'est comme le vin: c'est meilleur quand ça vieillit. Quant à Vika, elle a du batailler ferme pour sortir Cornet et (surtout) Ivanovic,mais elle a tranquillement disposé des revenantes Daniela Hantuchova(6/2 6/3) et Flavia Pennetta (6/4 6/2). Ce soir,ça va être violent à voir, les deux vont se cogner dessus,ça va être long (3 sets). Bref,ça va être un combat de gladiateurs (ou d'amazones).Serena part légèrement favorite à mon goût.

Qui va faire la tronche ce soir?

Qui va faire la tronche ce soir?

-Chez les hommes, la partie va être plus déséquilibrée, mais non moins belle,puisque Nadal et Djokovic se retrouveront en finale demain, quelques mois après leur match de titan à Roland Garros. Si Nadal a expédié son tournoi de manière très convaincante (1 seul set concédé) et a donné l'impression de maîtriser son sujet, on ne peut pas dire la même chose du parcours du Serbe. En effet, il a quand même trimer face à Youzhny, a frisé la correctionnelle face à Wawrinka ( il a eu de la chance que le Suisse soit cargo à la fin), et a fait un début de match poussif face à Benjamin Becker. On pourrait, dans ce cas-là, se dire que Rafa va expédier le match.Seulement, Novak l'a mauvaise d'avoir perdu d'un cheveu à Paris, et veut sa revanche en donnant tout ce qu'il a dans ses tripes. Je miserais sur une victoire de Nadal en 4 manches assez fermées.

Qui est-ce qui va remporter la belle?
Qui est-ce qui va remporter la belle?

Qui est-ce qui va remporter la belle?

Et sinon qu'est-ce qu'il y a eu d'autres?

-Richard Gasquet retrouve des couleurs: il a enfin passé le cap des huitièmes de finale! Bon,il a battu le canadien Milos Raonic, non sans mal (5 sets et 4h de match).Mais,le meilleur était à venir. A l'annonce de son quart face à sa bête noir David Ferrer, on s'est dit que les chances de Richard allaient être minces. Seulement voilà… le tricolore commence par deux sets de folie face à un espagnol, qui est moins que d'habitude, qui n'est pas en totale forme, il colle la ligne de fond de court pour sortir des revers de folies. Néanmoins, Ferrer se réveille, fait bouger Gasquet, le recule de deux mètres et manoeuvre le jeu. Deux sets plus tard, on se dit que Richie a la poisse face à ce joueur. Sauf que le mec s'accroche dans le cinquième, jusqu'à prendre le service de l'adversaire du jours à 3-2. Il rencontre Nadal en demi. Certains se sont enflammés (pfff).Dans ce match, Nadal était au dessus sur les moments importants( les débuts de sets et le tie-break), a manoeuvré le jeu de fond en comble, même si la partie du Français était loin d'être mauvaise (il a sérieusement emmerdé Nadal en ne reculant pas, en montant à la volée, en prenant des initiatives sur son revers), mais il était cuit sur la fin. Maintenant, Richard doit se dire qu'il est capable d'aller chercher les demis en GC.

Récap' de l'US Open (avant les finales).

-L'autre très belle satisfaction de cette semaine, c'est indéniablement Stanislas Wawrinka, qui a été très solide de bout en bout de son tournoi. En huitième de finale, il écarte sans trop de problèmes le tchèque Tomas Berdych, un adversaire jamais simple à jouer, en balançant des gifles de toutes parts. Mais ce n'est rien à coté de son quart de finale, où il a mangé le tenant du titre Andy Murray en 3 petits sets (6/4 6/3 6/2). Ce n'est pas le britannique qui a mal joué: c'est le suisse qui a dicté la partie. Le résultat est sans appel: 45 coups gagnants et 15 fautes directes pour le francophone. Il a sérieusement inquiété Novak Djokovic pendant quatre sets et demi ( c'est lui qui dominait la partie,sauf que Djoko jouait très bien lui aussi) avant de s'écrouler au cinquième set. Un nouveau match d'anthologie entre les deux hommes,après le virtuose de 5h à l'Open d'Australie. C'est très bon pour Wawrinka, qui mérite amplement de se qualifier au Masters de Londres (ça serait une aberration s'il n'y allait pas, tant son année est aboutie).

Récap' de l'US Open (avant les finales).

-Il faut également souligner le parcours de Flavia Penneta, qui a retrouvé de son panache en livrant un énorme tournoi, en ne concédant pas une seulemanche alors qu'elle a affronté des joueuses comme Kuznetsova, Vinci ( que ça fait du bien de voir une fille bien volleyer!), Halep (qui est en pleine bourre,il faudra reparler de cette fille plus tard sur Court Central). Bon,elle a cédé face à plus forte qu'elle (Azarenka),mais c'est encourageant pour elle, après des années gâchées par les blessures.

-Enfin, je voudrais parler de Na Li, qui a fait son petit bonhomme de chemin et qui est arrivé en demi. On l'a pas beaucoup vu ,mais elle a livré un très bon match face à Jankovic, elle s'est bagarré face à Makarova. Bon,elle s'est pris une tolle face à Williams, mais elle se rapproche encore du top du top.

Récap' de l'US Open (avant les finales).

-Le flop de la semaine (et du tournoi)

La semaine dernière, j'avais dis que Federer jouait pas mal, mais qu'il y avait méfiance face aux meilleurs. Boule de cristal ou Paul le Poulpe réincarné (paix à son âme), j'avais raison de me méfier. Le gars s'est fait salement sortir par Robredo, contre qu' il n'avais jamais perdu en une dizaine de rencontres. Le pire,c'est qu'il s'est sabordé tout seul avec un nombre incalculable de fautes directes (près de 40,si je ne me trompe pas) et un déplacement CATASTROPHIQUE: tout simplement en retard sur toutes les balles. Soit il n'a plus les jambes, soit son dos lui fait très mal, mais il y a une chose qui est sûr, c'est que le mot "déclin" semble se confirme de tournois en tournois chez le Suisse. On peut se demander s'il va se qualifier pour le Masters cette année (1 titre seulement cette saison,contre 4 ou 5 ces dernières années (par an) et 12 à son apogée),et à long terme,va-t'il rester compétitif en GC? Roger nous inquiète vraiment…

Récap' de l'US Open (avant les finales).

Bonus: Chapeau à Hewitt qui s'est battu comme un lion face à Youzhny. Ca fait du bien de le revoir briller sur un court. C'est cool de voir également le russe devenir de nouveau compétitif en Grand Chelem.

Le moment le plus fun du tournoi: Tous les hommes peuvent péter les plombs. Richard Gasquet ne déroge pas à la règle.Alors qu'il avait perdu le tie-break du premier set face à Milos Raonic,il a jeté ses chaussettes sur le court.Ca y est, il a voulu faire son rebelle,essayer de faire jeu égal avec Marat Safin,exprimer sa rage,sa frustration,dans ce jet de chaussettes.Le plus basant dans tout ça,c'est qu'il a du ramasser ses schlopes et dire qu'elle étaient trop mouillées. Thug life

Si toi aussi,tu en as marre de ce monde injuste,jette tes chaussettes!