Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Le Match à Regarder Ce Soir: Tsonga vs Shapovalov

Le Match à Regarder Ce Soir: Tsonga vs Shapovalov

L'US Open, dernière levée du Grand Chelem de l'année, a débuté ce lundi. Depuis deux jours, le tournoi new-yorkais nous a offert quelques très belles affiches, comme le come-back époustouflant de Maria Sharapova face à Simona Halep, ou la frayeur de Federer face au jeune loup américain Frances Tiafoe. Ce soir, le duel opposant Jo-Wilfried Tsonga au jeune Canadien Denis Shapovalov peut clairement s'inscrire dans cette lignée.

Le Match à Regarder Ce Soir: Tsonga vs ShapovalovLe Match à Regarder Ce Soir: Tsonga vs Shapovalov

C'est à quelle heure? 3 heures du Matin. Il va falloir être téméraire pour rester éveillé aussi tard dans la nuit (sauf si vous décidez de regarder la rediffusion demain matin, avec le café qui va avec)

Pourquoi cela promet d'être un match sympa?

Parce que Denis Shapovalov débarque à New-York tel un ouragan. Le jeune Canadien de 18 ans a atteint les demi-finales du Masters 1000 de Montreal après avoir sorti Del Potro et, surtout, Rafael Nadal. Cet exploit lui a permis d'entrer dans le top 100. De plus, après avoir franchi relativement aisément les qualifications, le 67ème joueur mondial a infligé une fessée à un autre membre de la Next Gen, le russe Daniil Medvedev. Ainsi, tel Tsonga à l'Australian Open en 2008, Shapovalov peut transformer son inexpérience en Grand Chelem en un atout, notamment grâce à sa fougue.

-Parce que Tsonga peut voir ce choc de générations comme un moyen de relancer sa saison mitigée. Après avoir commencé sous les chapeaux de roue en disputant les quarts de finale de l'Australian Open et s'être imposé à Rotterdam, à Marseille et à Lyon, le Manceau connaît un énorme trou d'air depuis le mois de mars: il n'a, en effet, remporté que quatre matchs depuis le printemps, si on fait exception de sa parenthèse lyonnaise. A New York, grâce aux nombreuses défections de membres du top 10, le douzième joueur mondial possède un tableau dégagé (en apparence) et peut espérer aller loin. Pour cela, il faudra, d'abord, faire forte impression en calmant les ardeurs de son jeune et ambitieux adversaire du soir. Ainsi, à deux mois du Masters, un parcours solide à New-York replacerait Tsonguix dans la course pour décrocher un billet pour Londres en novembre (ce qui, rappelons-le, fut l'un de ses objectifs de début de saison).

- Parce que les deux joueurs pratiquent un tennis résolument offensif. Si les services et les coups droits de mammouth de Tsonga nous sont désormais familiers, la patte gauche et le revers à une main de Shapovalov ne demandent qu'à se révéler à la planète tennis. Ainsi, on risque de voir déferler une pluie de passings, de montées à la volée, de décalages coup droits et de balles qui vont raser les lignes. Bref, plus de champagne qu'au CBCG de la grande époque, lieu iconique de la culture underground new-yorkaise des années 70 où Björn Borg, Vitas Gerulaitis et John McEnroe avaient leurs entrées.

- Parce qu'il peut y avoir une ambiance de dingue. D'un côté, Tsonga est l'un des joueurs les plus charismatiques du circuit, grâce à ses faux airs de Mohammed Ali et à son expérience sur le circuit. De l'autre côté, Shapovalov et sa fougue ont su enflammer le public montréalais, il y a quelques semaines, si bien que certains supporters canadiens traverseront la frontière pour soutenir leur poulain. Ainsi, cette rencontre, programmée en night session, possède de nombreux arguments pour répondre aux attentes des passionnés de la petite balle jaune.

Pronostic: Tsonga, à l'expérience, en quatre sets.