Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Les Previews de Roland-Garros: Partie 4

Les Previews de Roland-Garros: Partie 4

A une semaine du début de Roland-Garros, on continue notre série de previews sur les différents protagonistes qui feront le tournoi de Roland-Garros cette année. Aujourd'hui, on fait place à cinq nouveaux joueurs: Pablo Cuevas, Nick Kyrgios, Alexander Zverev, Jack Sock et Roberto Bautista-Agut.

Pablo Cuevas (31 ans, Uruguay, n°23)

Les Previews de Roland-Garros: Partie 4

Forme du moment

Dès qu'il joue sur terre-battue, Pablo Cuevas devient l'un des joueurs les plus dangereux du circuit. En effet, le joueur uruguayen a signé, comme l'année dernière, des performances solides tout au long de la saison sur terre-battue. Le natif de Concordia (en Argentine) a, ainsi, remporté le tournoi de Sao Paulo au mois de février, avant de réaliser un quart de finale à Monaco (après avoir battu Stan Wawrinka au deuxième tour), et, surtout, sa première demi-finale en Masters 1000 à Madrid. Dans la capitale espagnole, Cuevas a, notamment, accroché le scalp d'Alexander Zverev (notamment grâce à ce passing dément) avant de tomber face à Dominic Thiem dans le dernier carré.

Roland et lui

Avant sa huitième participation au tournoi parisien, le meilleur joueur de tennis de l'Histoire de l'Uruguay reste sur deux troisième tour d'affilée (ses meilleurs performances à Paris) à Roland-Garros. En 2015, il avait mené la vie dure à Gaël Monfils en poussant l'exubérant joueur tricolore à s'imposer sur un cinquième set. L'année dernière, après avoir éliminé l'espoir du tennis français Quentin Halys, il avait solidement tenu tête à Tomas Berdych, alors septième joueur mondial, en lui prenant un set.

Pronostic

Et si Pablo Cuevas disputait son premier huitième de finale à Roland-Garros cette année? Cette hypothèse ne semble pas incongrue tant il aime la terre-battue et tant son jeu (ponctué par un très beau revers à une main et l'utilisation de chop) se fond à la terre-battue. Si, selon toute vraisemblance, il devrait arriver à Roland-Garros dans le top 25 (ce qui, sur le papier, ne lui permet pas d'arriver en huitièmes de finale), son expérience sur la surface ocre peut embêter des joueurs situés dans le top 15 qui manquent de repères sur terre-battue cette année (Monfils, Dimitrov, Nishikori, voire Tsonga).

Nick Kyrgios (22 ans, Australie, n°18)

Les Previews de Roland-Garros: Partie 4

Forme du moment

Pour le moment, la saison 2017 de Nick Kyrgios comporte peu de faux pas, du moins sur dur. Après un Australian Open raté, le fougueux joueur australien s'est repris en enchaînant coup sur coup une demi-finale à Marseille, une autre à Acapulco, un quart de finale à Indian Wells et une troisième qualification dans le dernier carré à Miami. Toutefois, depuis le passage à la terre-battue, il s'est fait plus discret. Tout d'abord, son quart de finale de Coupe Davis disputé en Australie l'a empêché de se rendre à Monte-Carlo. Puis, il a profité de son grand-père pendant les derniers jours qu'il restait à ce dernier avant d'être emporté par une longue maladie. Au final, Kyrgios n'a joué que Madrid, où il a mordu logiquement la poussière face à Rafael Nadal.

Roland et lui

Kyrgios s'apprête à prendre part au quatrième Roland-Garros de sa carrière. Le joueur australien reste sur deux troisièmes tours consécutifs à Paris; le premier perdu (logiquement) face à Andy Murray tandis que le deuxième a vu Richard Gasquet le broyer de bout en bout.

Pronostic

Kyrgios est tellement pétri de talent et tellement imprévisible qu'il est difficile de faire un pronostic exact. Pourtant, il a de quoi briller à Roland tant il est capable de manier la raquette et la balle jaune comme bon lui semble. Ainsi, dans le Roland-Garros sec qui s'annonce, son service kické, ses frappes puissantes et son jeu varié et imprévisible peuvent réellement faire des ravages dans le seizième arrondissement de la capitale. Toutefois, son jeu serait plus compatible avec le gazon de Wimbledon, où il avait explosé en 2014 après avoir terrassé Nadal en huitièmes de finale cette année-là. Ainsi, tout ce qu'on lui demande, c'est de tenir son rang et effectuer un troisième troisième tour consécutif à Paname, après quoi, il aura le temps de prendre ses marques sur gazon et briller à Wimbledon.

Alexander Zverev (20 ans, Allemagne, n°17)

Les Previews de Roland-Garros: Partie 4

Forme du moment

En 2017, Alexander Zverev continue son irrésistible ascension vers les sommets. Le jeune et talentueux allemand progresse dans tous les compartiments du jeu (son revers à deux mains est une arme redoutable) et multiplie les belles performances. En effet, "Sacha" et ses frappes lourdes ont déjà conquis deux titres cette saison (Montpellier et Munich), disputé un troisième tour de Grand Chelem épique face à Rafa en Australie et réalisé deux quarts de finale de Masters 1000 à Miami (où il a battu Stan Wawrinka avant d'offrir un beau duel entre jeunes face à Nick Kyrgios) et à Madrid. Toutefois, ce qui reste (pour le moment) comme la performance la plus marquante de la saison du grand gaillard d'1m98 demeure sa première finale en Masters 1000, à Rome. Ainsi, Zverev affiche une forme radieuse à une semaine de Roland-Garros.

Roland et lui

A 20 ans, Zverev s'apprête à disputer son deuxième Roland-Garros. L'année dernière, le natif d'Hambourg était arrivé au troisième tour, où il avait vu Dominic Thiem arrêter son parcours aux portes de la deuxième semaine du tournoi. Cette année, grâce à ses belles performances, Sasha arrivera à la Porte d'Auteuil avec l'une des seize premières têtes de série.

Pronostic

A la faveur d'un début de saison réussi et des progrès réalisés sur le physique et dans le jeu (même s'il possède encore une marge de progression, notamment au filet), Zverev risque, pour la première fois de sa carrière, de participer à une deuxième semaine d'un tournoi du Grand Chelem (pour disputer un huitième, voire un quart de finale). Même si ses ambitions sont de remporter des Grand Chelem et d'accéder à la première place mondiale, cette première deuxième semaine en Grand Chelem récompenserait un travail de fond savamment réalisé avec son entourage depuis le début de sa carrière.

 

Jack Sock (24 ans, USA, n°14)

Les Previews de Roland-Garros: Partie 4

Forme du moment

Jack Sock a quasiment réalisé le même début de saison que celui de Nick Kyrgios (à la différence près que le natif du Nevada n'a pas eu le malheur de perdre un être cher dernièrement). Auréolé de deux titres sur dur (à Auckland et à Memphis), le quatorzième joueur mondial s'est également illustré en se hissant en demi-finales d'Indian Wells et en quarts de Miami. Toutefois, comme son compère australien (avec qui il a disputé le double à Madrid et aime jouer à Smash Bros Melee), Sock s'est montré nettement plus discret sur terre-battue. S'il a profité de son passage en Europe pour s'entraîner dans l'académie flambant neuve de Rafa à Majorque, Jacques Chaussette n'a disputé que deux tournois sur terre-battue européenne: d'abord, à Madrid, où il est sorti dès son entrée en lice face à Nicolas Mahut. Puis, à Rome, l'américain a atteint les huitièmes de finale, où il a perdu son duel de coup droit lifté face à Rafael Nadal.

Roland et lui

A la différence de nombreux de ses compatriotes, la terre-battue de Roland-Garros semble sourire à Jack Sock et à son coup droit lifté dément. On se souvient de son parcours de 2015, où il avait réussi, à la surprise générale, à prendre un set à Rafael Nadal en huitièmes de finale. Cette épopée avait, d'ailleurs, révélé au grand jour les aptitudes de ce beau bébé de 191 centimètres sur terre. L'année dernière, son parcours à Roland s'était arrêté un tour plus tôt à cause d'une défaite en cinq sets face à la surprise du tournoi: Albert Ramos Vinolas.

Pronostic

Normalement, Jack Sock devrait se retrouver de justesse parmi les seize premières têtes de série. Ainsi, théoriquement, il devrait hériter d'un troisième tour qui pourrait l'opposer à un spécialiste de la surface (Carreno-Busta? Ramos-Vinolas? Cuevas?) avant de tomber face à une grosse tête de série (Djokovic, Nadal, Murray, Wawrinka) en huitièmes. Même s'il n'a pas beaucoup joué sur terre-battue cette année, il peut atteindre de nouveau les huitièmes de finale à Roland-Garros car il peut mettre à mal bon nombre de ses adversaires avec son coup droit lifté et son service kické qui font des ravages sur terre-battue.

Roberto Bautista-Agut (29 ans, Espagne, n°20)

Les Previews de Roland-Garros: Partie 4

Forme du moment

En 2017, Bautista-Agut réalise un début de saison bon, sans être non plus exceptionnel, et confirme qu'il demeure un meilleur joueur sur dur que sur terre-battue. Le natif de Castellon de la Plana, qui a mis du temps à percer au plus haut niveau, conforte sa place dans le top 20, notamment grâce à un titre à Chennaï lors de la première semaine de la saison, un huitième de finale à l'Australian Open (où il a chipé un set à Milos Raonic), une demi-finale à Sofia (où il perd de justesse face à Goffin) et un huitième de finale à Miami (où il mène la vie dure à Roger Federer). En revanche, la saison sur terre reste plus discrète: sa meilleure performance reste un huitième de finale à Rome qu'il perd face à Djokovic.

Roland et lui

Ayant percé sur le tard (il est entré, pour la première fois de sa carrière, dans le top 100 à 24 ans), Bautista-Agut s'apprête à disputer son cinquième Roland-Garros. Sa meilleure performance reste un huitième de finale l'année dernière: grâce à sa ténacité (on le surnomme Le Scorpion), il avait été l'un des rares joueurs à avoir tenu tête à Novak Djokovic, dans un match qui a duré trois jours à cause des pluies diluviennes qui ont sévies sur Paris lors de la précédente édition de Roland-Garros.

Pronostic

Avec sa ténacité et son jeu relativement complet, Roberto Bautista-Agut va sacrément embêter les adversaires qui se dresseront sur sa route. Toutefois, ce joueur passionné de chevaux ne possède pas de victoires sur terre face à des joueurs de haut standing, à cause d'un manque de coup fort, et cela peut limiter ses ambitions pour Roland-Garros. Ainsi, sauf grosse surprise, le vingtième joueur mondial tiendra son rang en se hissant au troisième tour, voire en huitièmes de finale.