Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Pouille ou Monfils: qui ira en demi-finale de l'US Open?

Pouille ou Monfils: qui ira en demi-finale de l'US Open?

Vers 20 heures (heure française), on assistera au duel franco-français le plus attendu du tournoi: Monfils contre Pouille. Si le premier a connu une route sereine pour parvenir en quarts de finale, le deuxième a crevé l'écran, notamment grâce à sa victoire épique face à Rafael Nadal. Avant le duel tant attendu, on fait le bilan des forces en présence.

Lucas Pouille (Crédits Photo: Getty Images)

Lucas Pouille (Crédits Photo: Getty Images)

Pouille: après son exploit, la confirmation?

 

Pourquoi il peut l'emporter ce soir:

 

Tout d'abord, il faut souligner l'impressionnante force de caractère du joueur de 22 ans. En effet, depuis le début du tournoi, Pouille a du s'employer pour renverser des situations mal embarquées: qu'il soit mené deux sets à zéro contre Chiudinelli ou deux sets à un face à Bautista-Agut, ou breaké d'entrée dans le cinquième set par Nadal, le Nordiste n'a jamais tremblé quand il a fallu remonter tous ces handicaps. Dans une série de statisques qui déterminent qui sont les joueurs qui jouent le mieux sous la pression, Lucas Pouille arrive cinquième, seulement devancé par certains monstres comme Djokovic ou le "Taureau de Manacor" Ainsi, Pouille a fait le plein de confiance et arbordera son match contre Monfils comme il a abordé celui contre Rafa: saisir sa chance coûte que coûte,même dans les moments les plus difficiles.

Ensuite, on peut remarquer que l'élève d'Emmanuel Planque a accroché des adversaires à chaque fois plus coriace à son tableau de chasse. Si le qualifié Chiudinelli ne devait pas, en principe, lui causer autant de soucis, Bautista-Agut est considéré comme un solide joueur du top 20 jamais facile à déborder tandis Rafa est abonné le top 5 et possède un palmarès long comme mon bras (ou comme ma b***) . D'ailleurs, la victoire contre Nadal peut lui apporter un autre avantage avant de se frotter à Sliderman: il a réussi à tenir face au combat physique exigent imposé par l'espagnol.

Enfin, à seulement 22 ans, Pouille possède une palette de coups qui n'a rien à envier à celle d'un joueur du calibre des Djokovic, Murray et consorts. Son service peut faire la différence en première comme en deuxième balle. Le Français met tout son poids en coup droit et en revers pour trouver les lignes, empêcher son adversaire de jouer avec les angles ou effectuer des amorties bien senties. Ses phases de jeu en retour sont capables de mettre une véritable pression au serveur adverse. Enfin, son jeu au filet est particulièrement présent, même s'il peut améliorer en termes d'efficacité (vous me direz également qu'il n'est pas facile de monter au filet lorsque vous avez l'un des rois du passing qui se dresse face à vous).

 

Pourquoi sa belle aventure peut prendre fin ce soir:

 

La principale question qui se pose concerne la fraîcheur physique du futur top 20: après douze heures passées sur le terrain (contre sept pour Monfils) et une victoire éprouvante mentalement, Lucas Pouille pourra-t'il rivaliser avec le Parisien, qui adore brouiller les pistes en changeant de rythme au cours des échanges? En face de lui, le douxième joueur mondial peut l'épuiser et pourra défendre face à ses assaults répétés.

Ensuite, une malédiction semble suivre les joueurs qui ont battu Nadal de manière surprenante. En effet, la quasi-totalité d'entre eux ont systématiquement perdu le match qui a suivi leur victoire éclatante contre la légende espagnole. Même si, cela pourrait entrer dans le domaine de la superstition, cela montre l'impact mental et physique du combat imposé à chaque fois que vous rivalisez avec Rafael Nadal. 

Enfin, indirectement, ce match aura un impact sur la prochaine rencontre de Coupe Davis, qui se tiendra la semaine prochaine contre la Croatie. En effet, si on exclut les places de double qui seront attribués à la paire Mahut-Herbert, Monfils, Tsonga, et Pouille devront tous les trois pour deux places de titulaires en simple. Or, on a vu au début du tournoi que le jeune français s'était montré crispé parce qu'il voulait trop bien faire les choses pour espérer composter un aller-retour pour la Croatie. Malheureusement, s'il ne parvient pas à se détendre dès le début du match, il devra subir le rythme qu'imposera "La Monf'" tout au long de la partie, ce qui n'est pas forcément optimal lorsque votre tennis est porté sur l'attaque.

Gaël Monfils (Crédits Photo: Getty Images/ Mike Hewitt)

Gaël Monfils (Crédits Photo: Getty Images/ Mike Hewitt)

Monfils: passer enfin les quarts de finale en Grand Chelem?

 

Pourquoi il peut l'emporter ce soir

 

 

Tout d'abord, comme Lucas Pouille, Gaël Monfils se positionne dans un cercle vertueux depuis le début de la saison. Son travail de fond avec son coach suédois Mikael Tillstrom et son préparateur phyisique/nutritionniste Gaëtan Olivier paye, donc il enchaîne les victoires et les bonnes performances en tournoi, donc il prend des places au classement et par conséquent il se sent aussi acompli sur le circuit que dans sa vie personnelle. En effet, rien que cet été, le français a remporté le tournoi de Washington, s'est hissé dans le dernier carré du Masters 1000 de Toronto (en battant la star local Milos Raonic) et ne s'est incliné que d'un cheveu en quarts des Jeux Olympiques. Ce cercle vertueux s'applique d'autant plus à "La Monf'" car ce dernier reconnaît jouer sur le plan affectif. Ainsi, dans certaines rencontres très accrochées (notamment face à Cilic à Rio), Monfils s'est accroché comme jamais pour sortir vainqueur au terme d'un âpre combat. Forcément, à l'US Open, son jeu spectaculaire est capable de lui mettre les 23000 spectateurs du Stadium Arthur-Ashe dans la poche, ce qui influencera son mental dans les moments chauds.

Ensuite, ses victoires aisées depuis le début du tournoi ont préservé son physique impressionnant. Avec son corps et sa faible masse graisseuse, Gaël Monfils peut s'arracher pour relancer les balles qui se sont nichées dans les angles les plus improbables, anticiper les amorties de son adversaires et relancer ses derrières sans grands soucis grâce à l'explosivité de ses jambes. Ainsi, il pourra dicter le combat physique à la relève du tennis français et possède les ressources nécessaires (du moins, on l'espère)  pour faire la différence si la rencontre s'emballe et serre les débats entre les deux coéquipiers de l'équipe de France de Coupe Davis.

Enfin, Monfils possède en ligne de mire une première participation au Masters. Pour le moment, il serait le dernier qualifié pour la prestigieuse épreuve du mois de novembre. Toutefois, ses principaux concurrents dans la quête pour décrocher un billet pour Londres ont failli à New-York. Une participation en demi-finale de Grand Chelem accroîtrait fortement ses chances de valider l'objectif de sa saison, puisqu'il passerait cinquième à la Race et devancerait de plus de 800 points Tomas Berdych, neuvième de cette même Race et provisoire premier remplaçant. A moins que La Monf' ne se rate complètement en cette fin de saison, il faudrait une finale de Masters 1000 (ou un ATP 500 et une demi-finale en Masters 1000) pour espérer rattraper ce retard.

 

 

Pourquoi il peut être emporté par la vague Pouille

 

Beaucoup d'observateurs ont évoqué un facteur chance qui entoure Gaël Monfils (et cela agace le principal interressé). En effet, depuis le début de l'année, certains soulignent que, dans certains tournois, Gaël Monfils est arrivé loin également grâce à un tableau plus favorable que prévu. Ainsi, à New-York, le géant de 193 cm aurait dû retrouver le gros serveur canadien Milos Raonic en huitièmes de finale, avant un éventuel choc contre Rafa. Or, Raonic, sous le coup de la chaleur, est tombé dès le deuxième tour, tandis que Lucas Pouille a barré la route de Nadal. Donc, Monfils a hérité d'adversaires de plus faible standing à l'US Open et, comme prévu, il a fait le job en ne concédant pas le moindre set. Toutefois, à condition que Lucas Pouille joue au même niveau qu'avant-hier, l'opposition offerte par son compatriote français sera d'un niveau sensiblement supérieur. En effet, il est toujours difficile d'aborder une rencontre contre un adversaire qui joue la forme de sa vie, même si son capital physique est sérieusement entamé. Ainsi, Pouille ne lâchera rien et exploitera la moindre faille présente dans le jeu de Monfils.