Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Murray, les Français et Wawrinka convainquent, Goffin déçoit

Murray, les Français et Wawrinka convainquent, Goffin déçoit

La deuxième journée de cet US Open 2016 a vu la fin des premiers tours. Du beau monde a foulé les courts ce mardi, et on a déjà assisté à quelques surprises, à quelques pétages de plomb et à quelques nouveaux recors. Enfin, après une première journée mitigée, les Français se sont bien rattrapés.

Entrée sereine pour Andy Murray (Crédits photo: Getty Images/Andy Lyons) et pour Serena Williams (Getty Images/Mike Hewitt)
Entrée sereine pour Andy Murray (Crédits photo: Getty Images/Andy Lyons) et pour Serena Williams (Getty Images/Mike Hewitt)

Entrée sereine pour Andy Murray (Crédits photo: Getty Images/Andy Lyons) et pour Serena Williams (Getty Images/Mike Hewitt)

Les favoris n'ont pas vraiment tremblé.

 

Après Novak Djokovic et Rafael Nadal, on attendait les entrées en lice d'Andy Murray et de Stan Wawrinka. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les deux hommes n'ont pas été inquiétés par leurs adversaire respectifs: le tchèque Lukas Rosol et l'espagnol Fernando Verdasco.

Sinon, on peut également souligner la qualification aisée de Juan Martin Del Potro aux dépens de son compatriote Schwartzmann. En revanche, Nishikori a lâché un set, tandis que Dominic Thiem (n°8) s'est fait très peur son entrée en lice. Finalement, le seul gros poisson à être tombé aujourd'hui se nomme David Goffin. Le Belge, tête de série numéro onze du tournoi, affaibli par la chaleur, s'est incliné face au prometteur américain Jared Donaldson. Ce dernier continue d'engranger de l'expérience dans les grands tournois, si bien que nous sommes convaincus que son accession dans le top 100 devrait s'effectuer dans les prochaines semaines.

Enfin, la soirée fut marquée par d'autres faits. En effet, le géant croate Ivo Karlovic a servi pas moins de 61 aces et bat le record du plus grand nombre d'aces réalisés sur un match à l'US Open. Sinon, Bernard Tomic et Fabio Fognini ont, encore une fois, montré qu'ils avaient le sang chaud sur un court de tennis. Le premier, faisant face à un spectateur qui l'invectivait, lui aurait proposé une pipe et de l'argent pour qu'il se sente mieux, tandis que le deuxième, gêné par les bruits de son adversaire, balance tout haut "même Azarenka ne crie pas aussi fort". Egalement gêné par un membre du public, le nouveau mari de Flavia Pennetta a réglé ses comptes à l'issue de sa victoire renversante face à Gabashvili.

Chez les femmes, peu de surprises à déclarer, si ce n'est l'élimination d'Ana Ivanovic dès le premier tour. En manque de confiance depuis le début de l'année, la nouvelle épouse de Bastian Schweinsteiger s'est inclinée contre une joueuse inconnue au bataillon, la Tchèque Allertova. Sinon, les principales têtes d'affiche se sont toutes imposées, plus ou moins facilement. Pour son premier match depuis les Jeux Olympiques, Serena Williams a balayé les doutes qui concernaient son épaule droite en s'imposant tranquilement contre la russe Makarova, demi-finaliste à NY en 2014. La cinquième joueuse mondiale, Simona Halep, n'était pas loin de coller un double-bagel à la belge Flipkens. En effet, elle menait 6/0 5-0 40-0, avant de céder deux jeux à son adversaire. En revanche, ce fut plus compliqué pour Venus Williams. L'aînée des soeurs Williams, qui établit un record en disputant son soixante-douzième tournoi du Grand Chelem, avait le match en main face à l'ukrainienne Kozlova: l'ancienne numéro un mondiale menait tranquillement 6/2 5-4 avant de voir son adversaire du jour renverser la deuxième manche. Finalement, Venus l'emporte d'un cheveu au troisième set et retrouvera l'allemande Julia Georges au deuxième tour. 

Kristina Mladenovic

Kristina Mladenovic

Les Français (presque) tous reçus

 

Si la journée d'hier a été mitigée dans le clan tricolore, ce mardi a vu la plupart des Français engagés continuer leur aventure américaine. En effet, Paul-Henri Mathieu et Jérémy Chardy ont collé de belles branlées respectivement aux jeunes américains Christian Harrisson (6/0 6/1 6/2) et Michael Mmoh (6/4 6/4 6/1). PHM assure la présence d'un français au troisième tour de l'US Open puisque il aura la joie de rencontrer son grand ami Nicolas Mahut (tombeur de l'allemand Kohlschreiber) au deuxième tour. Dans le match de tacticiens de la soirée, Gilles Simon n'a fait qu'une bouchée du revenant Radek Stepanek, et ne se trouve plus qu'à un match d'un éventuel seizièmes de finale contre Andy Murray. Ca passe également pour Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, qui ont réussi leur entrée malgré l'annonce (maladroite) de leur exclusion provisoire de la FFT. La première s'est engagée dans un âpre bras de fer face à sa coéquipière de Fed Cup, Pauline Parmentier. Mal réglée dans le premier set, la Lyonnaise a commis beaucoup trop de fautes de directes et a laissé filé la première manche à son adversaire. Toutefois, progressivement, le jeu de Garcia est revenu pour éviter à la joueuse coachée par son père de prendre la porte prématurément dans cet US Open.

Pour Kristina Mladenovic, en revanche, les choses se sont déroulées de manière plus sereine face à la Japonaise Hibino. Cependant, logiquement intérogée sur ce qu'elle pensait de sa suspension de la Fédé, Mladenovic s'est montrée désabusée en évoquant le fonctionnement de la FFT et du timing de l'annonce. En revanche, elle a tenu à louer l'ambiance sereine qui règne au sein de l'équipe de France de Fed Cup, ainsi que le rôle majeur d'Amélie Mauresmo dans le fonctionnement de cette équipe qui ne cesse de progresser depuis que l'ancienne vainqueur de Wimbledon a repris le brassard de capitaine.