Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Historique Monica Puig!

Historique Monica Puig!

Le tennis féminin aux JO viennent de vivre la plus grande surprise de son histoire! La Porto-Ricaine Monica Puig devient la première athlète de son pays à remporter une médaille d'or olympique, alors que tout le monde attendait Serena Williams ou Angelique Kerber. Historique!

Monica Puig, nouvelle championne olympique (CREDITS PHOTO: ITF Olympics)

Monica Puig, nouvelle championne olympique (CREDITS PHOTO: ITF Olympics)

Malgré les polémiques françaises dont on se serait bien passé, les Jeux de Rio offrent un vrai vent de fraîcheur sur le tennis. Si le tennis masculin est asssez coutumier des surprises aux JO, le tennis féminin, lui, a souvent vu des joueuses de renom remporter la médaille d'or: ainsi, les soeurs Williams, Justine Hénin, Steffi Graf, Monica Seles ou Lindsay Davenport ont chacune atteint le graal olympique. Cette année, Rio s'est transformé en conte de fées pour une joueuse: Monica Puig. Contre toute attente, la trente-quatrième joueuse mondial, issue d'un pays qui n'a jamais brillé sur la scène olympique, a soulevé la lourde breloque en or. Pour arriver au sommet de l'Olympe, la jeune joueuse de 22 ans n'a pas vraiment fait de détails et s'est montrée touchée par la grâce. Après un premier tour facile contre la Slovène Hercog, Puig a commencé à mettre des baffes à des joueuses confirmées: ainsi, elle n'a laissé que cinq jeux à la Russe Pavluychenkova avant de réduire en miettes la récente vainqueur de Roland-Garros (et tête de série numéro trois de ce tournoi) Garbine Muguruza 6/1 6/1. Sur un nuage, Puig a continué sa marche vers les sommets  et éjecte l'autre surprise du tournoi, l'Allemande Siegmund (qui n'a pas battu de têtes de série pour se hisser à ce stade), de sa route. Alors qu'on pensait que la folle épopée de la Porto-Ricaine allait possiblement prendre fin face à une joueuse du standing de Kvitova, Puig s'est véritablement arraché pour renverser celle qui a remporté deux fois Wimbledon dans sa carrière. En finale, face à Kerber, qui a gagné l'Australian Open et qui a joué la finale de Wimbledon cette année, la joueuse des Caraïbes a joué une partition très audacieuse et a fait progressivement plié la joueuse allemande, malgré une mise en jeu assez fragile. Après avoir tenu deux sets (malgré un dos douloureux), la deuxième joueuse mondiale a implosé dans la dernière manche et a permis à Puig de rentrer dans la légende du sport puerto-ricain. En effet, Puig est devenue cette nuit la première athlète puerto-ricaine à remporter une médaille d'or aux JO, alors que son pays vit une grave crise économique depuis 2015 et que la joueuse ne peut bénéficier d'une aide conséquente de la part de sa fédération. On imagine déjà l'accueil chaleureux qui va lui être réservé à son retour au pays.

Si l'or revient à Monica Puig et l'argent à Kerber, Petra Kvitova empoche le bronze aux dépens de la jeune américaine Madison Keys. Au final, le podium ne semble pas si incohérent, alors que le tournoi a été marqué par la déroute précoce de Serena Williams. En effet, après s'être inclinée d'entrée lors du tournoi de double (les soeurs Williams étaient les doubles tenantes du titre de l'épreuve, ndlr), la numéro une mondiale a vu sa route s'arrêter dès les huitièmes de finales, après avoir subi la loi de l'Ukrainienne Svitolina, protégée de l'ancienne numéro une mondiale Justine Hénin. Habitée par l'envie de ramener une médaille à son pays, Williams, du haut de ses 22 titres du Grand Chelem, s'est effondrée en larmes à la sortie du court. Malgré les excuses invoquées par certaines joueuses pour ne pas venir à Rio, on voit que les JO restent un tournoi à part, où tous les rêves semblent possibles et où toutes les joueuses se dépassent à l'idée de ramener une médaille pour son pays. L'exploit de Monica Puig s'inscrit dans l'Histoire des JO, où des petits poucets pouvaient devenir grands en l'espace de deux semaines. Ainsi, cette soirée du 13 août 2016 restera à jamais graver dans les coeurs de plus de trois millions de puerto-ricains et de Puig, dont la bonne étoile resplendissait dans le ciel de Rio. 

Le podium du simple dames (CREDITS PHOTO: ITF Olympics)

Le podium du simple dames (CREDITS PHOTO: ITF Olympics)