Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Roger Federer: toujours debout?

Roger Federer: toujours debout?

A près de 35 ans, la légende suisse possède encore des ambitions dans ce tournoi de Roland-Garros. Pourtant, l'ancien numéro un mondial a connu l'un des ses débuts de saison les plus difficiles. Federer pourra-t'il défendre le mieux possible ses chances aux Internationaux de France?

Roger Federer: toujours debout?

Quand Federer est rattrapé par les soucis physiques

Durant toute sa carrière, Roger Federer s'est trouvé épargné des tracas physiques, au point que certains observateurs non-avisés du monde du tennis ont attribué la cause de son immunité physique à du dopage. Après deux années 2014 et 2015 très solides, le Suisse s'est montré plus absent en ce début de saison 2016. Après une finale à Brisbane et une demi-finale à l'Open d'Australie, le joueur de 34 ans s'est blessé au genou après avoir donné un bain à ses filles. Pour la première fois de sa carrière, il est passé par le billard et a subi une arthroscopie du genou mi-février. Alors qu'on pensait qu'on allait le retrouver pour le Masters 1000 de Miami, la légende du tennis a repoussé son retour et est revenu sur les courts du Monte-Carlo Country Club. Après une défaite accrochée et encourageante face à Tsonga, le troisième joueur mondial a ressenti de vives douleurs au dos qui lui ont poussé à faire une croix sur sa participation au tournoi de Madrid. Toujours gêné, il s'est, toutefois, aligné à Rome et s'est fait éliminer dès les huitièmes de finale en ne jouant pas le meilleur tennis de sa carrière.

Une expérience à toute épreuve

Ainsi, Federer ne se présente pas dans les meilleures conditions à Paris. Toutefois, il ne faut jamais sous-estimer la force de caractère du champion suisse. En effet, faut-il vous rappeler combien d'années le Suisse s'est incliné face à Rafa avant de connaître la gloire au French? Faut-il vous rappeler son éblouissante saison 2009 après une année 2008 qui l'a vu perdre Wimbledon et sa place de numéro un mondial? Plus récemment, après une année 2013 avec un dos en compote et une sortie du top 5, faut-il vous rappeler les deux saisons qui ont suivi et q ui ont vu son retour juste derrière un Novak Djokovic stratosphérique?

Roland, comme une manière de régler son jeu avant Wimbledon?

Malgré son impressionant règne sur le circuit, son palmarès long comme un bras et ses 34 printemps, le Suisse est un joueur qui sait constamment se remettre en question. Il y a deux ans, sous l'impulsion de Stefan Edberg, il a cherché à développer un tennis plus tourné vers l'avant, renonçant presque aux interminables échanges du fond du court. Le créateur du SABR (Sneak Attack by Roger, c'est à dire un enchaînement articulé autour d'un retour de service joué au niveau de la ligne de carré de service et d'une volée) s'est de nouveau montré compétitf, notamment à Wimbledon où il n'est tombé que sur un impressionnant Novak Djokovic. Toutefois, ses performances sur terre en ont pâti, puisque le Suisse ne s'est plus hissé en demi-finales de Roland-Garros depuis 2012. Sa dernière finale, quant à elle, remonte à 2011. Mis à part en 2013, est-ce que ses défaites sont liées à des adversaires en feu (on se souvient de Gulbis et de Wawrinka) ou avait-il conservé Wimbledon dans un coin de sa tête?