Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Gasquet passe enfin les huitièmes à Roland

Gasquet passe enfin les huitièmes à Roland

Entre les gouttes, le dernier représentant français de ce Roland est parvenu à atteindre la barre des quarts de finale, après sa victoire convaincante face à Kei Nishikori (6/4 6/2 4/6 6/2). Mardi, le Biterrois aura le soutien de tout un stade pour espérer mettre fin aux espoirs d'Andy Murray.

Gasquet savoure sa première qualification en quarts (photo: FFT)

Gasquet savoure sa première qualification en quarts (photo: FFT)

Richard Gasquet a, enfin, brisé la malédiction. Quatre fois passé par les huitièmes de finaliste à la Porte d'Auteuil, le douzième joueur mondial avait, à chaque fois, buté à ce stade. Si certaines de ses défaites semblaient éclatantes (comme celle face à Djokovic l'an dernier), d'autres s'étaient montrées cruelles tant il était passé proche de casser ce plafond de verre. Aujourd'hui, le Biterrois disputait son cinquième huitièmes de finale, cette fois-ci contre le Japonais Kei Nishikori, sixième joueur mondial. Souvent moqué par ses échecs répétés à ce stade, le Français a prouvé que sa persévérence payait. Si cela aurait pu devenir le match référence pour Nishikori dans sa quête d'un titre à Roland, Gasquet a écoeuré le Japonais par son niveau de jeu stratosphérique, affiché depuis le début de la quinzaine parisienne.

 

Pourtant, les choses ont mal commencé pour le Biterrois. Malgré un break d'entrée, le joueur de 29 ans subit face à la cadence imposée par Nishikori: loin de sa ligne, Gasquet donne les points à l'icône du pays du Soleil Levant et se fait balader par les revers chirurgicaux du résident de Bradenton. Soudain, à 4-2, la pluie commence à tomber et interrompt les débats. Sans qu'on ne le sache, cette pause forcée allait rebattre complètement les cartes de la partie. Apparemment, dans les vestiaires, Bruguera aurait ordonné à son élève de jouer plus proche de la ligne et de mettre plus de rythme dans l'échange. A 18h, le numéro deux français revient tranfiguré sur le court et se montre impérial face au natif de Shisame: il remporte quatre jeux consécutifs et chipe la première manche. Le Français continue sur sa lancée lors de la deuxième manche: il refuse de reculer et effectue des coups bombés qui font reculer son adversaire de petite taille. Inexistant, Nishikori se fait manger et laisse Gasquet prendre le large.

 

En taulier, Gasquet mène les échanges et se montre impitoyable face à Nishikori (image: FFT)

En taulier, Gasquet mène les échanges et se montre impitoyable face à Nishikori (image: FFT)

Livide depuis le début de la partie, Nishikori a, toutefois, offert un semblant de rivalité au chouchou du public dans la troisième manche. Alors que les débats semblaient à nouveau équilibré, le Japonais a pris le service de son adversaire en fin de manche pour recoller deux sets à un. On a eu peur d'un retour définitif de Nishikori, mais le douzième joueur mondial a rapidement éteint les espoirs de remontée de son adversaire. Particulièrement incisif, "Richie" a pris le service de l'ancien finaliste de l'US Open dès le premier jeu de la quatrième manche, avant de doubler la mise quelques jeux plus tard. Sur une dernière gifle de revers, celui qui arbore un maillot aux couleurs françaises s'allonge sur le sol et savoure ce moment de communion avec le public français après une nouvelle performance impériale. Au prochain tour, il aura affaire à Andy Murray, qui est venu à bout de John Isner dans la difficulté. Conspué par le public aujourd'hui, l'Ecossais, agaçant par ses come-on, aura à faire face à Gasquet et à tous les spectateurs français derrière lui. Quant à Richard, il faut qu'il continue de jouer relâché car l'exploit est tout à fait dans ses cordes. 

 

P.S: L'autre quart de finale opposera Stan Wawrinka, qui s'est sorti du piège tendu par le Serbe Troicki, au surprenant Albert Ramos, qui a éliminé facilement Milos Raonic (n°9 mondial)