Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Et si Murray raflait la mise (au nez et à la barbe de Djokovic)?

Et si Murray raflait la mise (au nez et à la barbe de Djokovic)?

Si, pendant longtemps, la terre-battue et Murray ont fait deux, l'Ecossais montre de vifs progrès sur la surface de Roland-Garros. A ce jour, le dauphin de Novak Djokovic a même engrangé des victoires convaincantes et de titres en Masters 1000, et peut se positionner comme un candidat crédible à la victoire finale à Roland.

Et si Murray raflait la mise (au nez et à la barbe de Djokovic)?

Des victoires convaincantes sur terre-battue

Après avoir honoré son abonnement à la finale de l'Open d'Australie, l'Ecossais a assisté à la naissance de son premier enfant. Alors qu'on l'avait quitté des Etats-Unis à côté de ses pompes, Murray est revenu très fort sur terre-battue. Demi-finaliste à Monte-Carlo, le numéro deux mondiala ensuite impressionné à Madrid et à Rome. Dans la capitale madrilène, il est venu à bout une nouvelle fois de Rafael Nadal, avant de céder de peu face à Djokovic. Toutefois, l'ancien protégé d'Amélie Mauresmo a pris sa revanche dès la semaine suivante. Outre ce titre, qui constitue son troisième trophée sur terre-battue, c'est la maestria que Murray a déployé tout au long de la semaine qui a impressionné. En effet, en plus de ne pas avoir cédé de sets sur sa route, Murray a littéralement étrillé un Novak Djokovic, qui semblait certainement essoré.

Des performances en constante progression à Roland

Jusqu'en 2013, Murray faisait preuve de nonchalance à l'idée de jouer à Roland. En effet, le principal objectif du Britannique était de remporter un tournoi du Grand Chelem, Wimbledon de surcroît. Le numéro deux mondial, alors entraîné par Ivan Lendl, parvint à son but cette anné-là. Depuis, il ne rigole plus à Roland-Garros. Alors qu'il était, jusque-là, le moins fort du top 4 sur terre-battue, l'Ecossais a sensiblement augmenter son niveau et est même parvenu à pousser Djokovic dans ses derniers retranchements lors de la dernière édition.  

Et si c'était lui, le prochain vainqueur de Roland?

Si Nadal se retrouve dans la même partie de tableau que Novak Djokovic, alors Murray aura (presque) un boulevard pour rejoindre la finale de Roland-Garros. De plus, cette année, il est le seul joueur à avoir battu l'Espagnol et le Serbe sur terre-battue. Même s'il s'est séparé depuis peu d'Amélie Mauresmo, peut-être que les efforts qui ont été fournis par les deux partis vont porter leur fruits cette année, à Roland. Il en profiterait, ainsi, pour mettre fin au proverbe "jouer sur terre-battue comme un Britannique", qui n'est pas très mélioratif pour le tennis britannique.