Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Le joueur à suivre en 2015: Borna Coric

Le joueur à suivre en 2015: Borna Coric

Agé de, seulement, 18 ans, le Croate est le benjamin du top 100 (il pointe à la 91ème position). Il devient le plus jeune joueur depuis un certain Rafael Nadal à faire son entrée aussi tôt dans l'élite. Entre ses bonnes performances sur les tournois secondaires et ses coups d'éclat dans le circuit principal, on vous raconte sa folle ascension, qui n'est pas prête de s'arrêter.

Le joueur à suivre en 2015: Borna Coric

Qui aurait cru que la planète tennistique allait frissonner à Bâle cette année? En marge de ce tournoi, Roger Federer et Rafael Nadal, deux des plus grands joueurs de tous les temps, font figure de favoris. Pourtant, l'Espagnol n'est pas au mieux de sa forme depuis une dizaine de jours: sous infiltration, il joue avec une appendicite dont il refuse de se faire soigner. Ce 24 octobre, il rencontre Borna Coric, un jeune joueur croate de 17 ans solide en Challenger, et qui a passé un tour à l'US Open (après avoir franchi les qualifications, s'il vous plaît). Ce jour-là, un seul homme domine sur le court: c'est Coric. Très à l'aise sur son service et sur son revers (on le compare déjà à Novak Djokovic), prenant très tôt la balle, et n'hésitant pas à jouer vers l'avant, l'adolescent fait subir un véritable calvaire à l'homme aux 14 titres du Grand Chelem. Le premier set demeure sans appel: 6/2 pour la révélation du jour, après avoir mené 5-0. Nadal ne parvient pas à se réveiller (même si la rencontre s'équilibre) et doit s'incliner 7/6 au deuxième. L'exploit réalisé résonne , et les férus de statistiques s'amusent: il devient le sixième joueur à battre un top 3 en ayant moins de 18 ans. Pour rappel, dans ce cercle très fermé figurent Borg, Becker, Chang, Medvedev et Nadal… De même, il devient le 26ème joueur à entrer dans le top 100 avant ses 18 ans. La statistique semble élogieuse, puisque neuf d'entre eux ont accédé au trône mondial.

Cette place dans le top 100 a été le fruit d'un long travail et d'une progression continue, notamment sur le circuit secondaire. Après une année 2013 où il termine n°1 mondial chez les juniors et empoche l'US Open, Il commence 2014 à la 367ème place mondial. A ce rang-là, il doit enchaîner les Futures (tournoi de troisième catégorie), puis les Challengers (tournoi de deuxième catégorie) afin de faire ses armes face à des baroudeurs du circuit. Après avoir rapidement fait acte de présence en finale et en demi-finales en Futures en début d'année (à Zagreb et en Chine), il se retrouve vite promu dans les Challengers. Entre temps, son talent ne laisse pas insensible le capitaine de l'équipe croate de Coupe Davis et connaît, à seulement 17 ans ( et sans aucune victoire sur le circuit principal) sa première sélection. Lancé dans le grand bain, il accroche Jerzy Janowicz - alors 21ème joueur mondial - à son scalp. Se retrouvant dans les 250 premiers en juin, il a, désormais, la possibilité de disputer les qualifications de grands tournois, dont celles de Wimbledon (où il s'inclinera d'entrée face au français Pierre-Hugues Herbert). Après un été plutôt prolifique (pendant lequel, il atteindra son premier quart de finale sur le circuit principal), il montrera le bout de son nez à l'US Open où il gagnera le premier match de sa carrière en Grand Chelem, après s'être extirpé des qualifications. Entraîné par Zeljko Krajan (celui qui est derrière le succès de Dinara Safina, soeur de Marat Safin, et ancienne n°1 mondiale en 2009) et récompensé par l'ATP comme "Joueur de demain", il pourra, désormais, viser de nouveaux sommets: il est directement qualifié pour le tableau final de l'Australian Open, qui se tiendra à la mi-janvier. Ce sera l'occasion pour lui, de révéler au monde entier, son beau revers et son énorme potentiel et d'incarner le tennis de demain.