Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
France-Suisse, acte I: les présentations.

France-Suisse, acte I: les présentations.

Cela n'a échappé à personne: demain, la finale de la Coupe Davis opposera la France et la Suisse à Lille, dans une enceinte de 27000 places.

D'un côté, Tsonga, Monfils, Simon et Gasquet tenteront de ramener le dixième trophée de la France dans cette compétition et de consacrer cette génération dorée du tennis français. Cependant, ils devront faire face à deux montagnes, les deux fers de lance de l'équipe suisse: Roger Federer et Stanislas Wawrinka, qui plus est, récents finalistes et demi-finalistes du Masters. Bref, aucune neutralité ne sera permise.

Quel est le programme de réjouissance pour demain? Heureusement que Court Central est là. Le tirage au sort a été effectué aujourd'hui. Tout d'abord, à partir de 14h, Tsonga et Wawrinka inaugureront l'arène. Un face à face de colosse devrait attendre le public du stade Pierre-Mauroy, et les frappes sèches devrait fuser de toute part. La clé, pour Tsonga, résidera dans son revers et dans son mental: si ces deux compartiments sont au rendez-vous, il pourrait inquiéter son adversaire suisse, car ça va être un match très intense physiquement et mentalement.

Puis, le Roi Federer foulera le stade et défiera le fantasque Gaël Monfils, lequel s'est procuré deux balles de matchs face à lui, il y a deux mois, en quarts de finale de l'US Open. Il est évident que Gaël est capable de se transcender dans les grandes occasions et peut sortir de grands matchs face aux plus grands. En face d'un Federer qui a retrouvé des couleurs cette année, et qui sera motivé à l'idée de repartir de France avec un trophée en plus, "La Monf'" devra sortir le match parfait. Sans doute, le Tricolore saura se montrer rigoureux tout au long de la rencontre: autoritaire au service (pour éviter que Federer ne le breake trop top), relâché et ne pas hésiter à entrer dans de longs échanges, quitte à épuiser Federer et le maintenir en fond de court (car il voudra, forcément, monter au filet). Même si la côte d'amour de Federer en France est élevée, 27000 personnes devront scander le nom de Monfils, lequel se sentira, forcément, pousser des ailes pour réaliser un exploit.

P.S. :Par ailleurs, pour ceux ne pouvant pas regarder la finale, un fil rouge sera déployé via le compte Twitter @CourtCentralCC. Entre faits de matchs et anecdotes (à ne pas retrouver sur Téléfoot dimanche, au grand dam de Christian Jeanpierre), vous serez au diapason et forcément au courant. On gère, non?

France-Suisse, acte I: les présentations.