Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Monfils: si proche, si loin...

Monfils: si proche, si loin...

Le Français, 23ème joueur mondial, s'est incliné face à Andy Murray non sans avoir démérité ( 6/4 6/1 4/6 1/6 6/0). Il rate, ainsi, un hypothétique duel face à Rafael Nadal au prochain tour. Bilan du match du dernier Français engagé.

Monfils: si proche, si loin...

Les choses ne se jouent à rien. Aujourd'hui Gaël Monfils a disputé son quarts de finale (le troisième de sa carrière) face à Andy Murray, qui n'éprouve pas un réel amour de la terre battue. Le parisien a pu bénéficier du soutien de 15000 spectateurs sur le Court Philippe-Chatrier, malgré le retard engendré par la pluie. D'entrée, le tricolore est tout de suite en danger: et pour cause, la tête de série n°7 du tournoi lui chipe d'entrée son service et s'échapper 3-0. Ce n'est rien pour le joueur local, qui parvient à égaliser en prenant à son tour la mise en jeu de son adversaire. La manche reste indécise, jusqu'au neuvième jeu, où Murray bondit sur l'occasion pour arracher le premier set. Pas très en jambe, "La Monf'" semble désemparé et commet beaucoup de fautes, ce qui avantage forcément Andy Murray, qui domine littéralement le match et gagne le deuxième set sans trop de soucis. A ce moment du match, Gaël est dos au mur, et doit savoir qu'il n'a plus rien à perdre.

Ainsi, dès le troisième set, il ne lâche rien et semble avoir retrouvé un niveau de jeu décent. La manche demeure très accrochée et on s'achemine tranquillement vers la fin de ce troisième set quand tout à coup, Monfils se montre opportuniste et lâche un énorme coup droit à 173 km/h (!). Comme un sursaut, il breake le sujet de la reine et recolle à deux manches à une. Il continue sur sa lancée dans la quatrième manche, où il paraît seul sur le terrain face au vainqueur de la dernière édition de Wimbledon qui semble cuit physiquement. Avec facilité, il égalise à deux manches partout. Alors que cette folle remontée a laissé présager une victoire, voilà que la perfide Albion a écoeuré le parisien, en prenant sa mise en jeu dès le deuxième jeu. Monfils semble KO (seulement un coup gagnant inscrit dans ce set) et donne la victoire à l'écossais.

Même s'il faut souligner le beau parcours de Monfils, cette défaite laisse un goût amer, dans la mesure où contrairement à ses deux autres défaites à ce rang ( face à Federer en 2008 (en demi-finale) et en 2009), il avait sa situation en main et semblait proche de la victoire. Cependant, quelques fautes au premier set et un manque de carburant au cinquième lui ont empêché de retrouver le roi Nadal cette année, à Roland-Garros.En face, malgré une attitude un peu nonchalante, Murray a fait valoir son rang et a fait preuve d'une terrible lucidité.