Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Nadal pas verni, Djokovic pépère, un bon coup à jouer pour Tsonga : enseignements des tableaux de l'Australian Open

Nadal pas verni, Djokovic pépère, un bon coup à jouer pour Tsonga : enseignements des tableaux de l'Australian Open

La première levée du Grand Chelem de l'année commence lundi. Les tableaux du tournoi où la pluie est quasi-absente sont tombés hier, et sont plutôt excitants. Analyse.

Nadal saura-t'il prendre le taureau par les cornes?

Nadal saura-t'il prendre le taureau par les cornes?

-Chez les hommes, Rafael Nadal devra faire forte impression dès son entrée dans le tournoi. En effet, il n'a pas une partie de tableau facile. D'entrée, il devra se coltiner la jeune vedette locale Bernard Tomic (qui a un jeu atypique,et qui est imprévisible). Ensuite, il pourrait avoir affaire à Gael Monfils (qu'il a eu beaucoup de mal à battre en finale de Doha, il y a une semaine) au troisième tour, avant des éventuels duels face au vétéran Lleyton Hewitt (ou le japonais Nishikori) en huitièmes de finale et face au n°5 mondial Juan Martin Del Potro, qui est très dangereux,en quarts de finale. C'est un tableau assez compliqué quand on sait que le n°1 mondial a la fâcheuse tendance de commencer ses tournois du Grand Chelem en mode "diesel" (c'est à dire qu'il a du mal à mettre le rouleau-compresseur en route).

En revanche, son dauphin, qui n'a plus perdu à Melbourne depuis 2010, a hérité d'un tableau sans gros obstacles: premier match face au modeste slovène Lacko, troisième tour face à Tursunov ou Baghdatis, huitièmes de finale face à Fognini (qui n'est pas un grand spécialiste du dur extérieur). Seuls des éventuels rencontres face à l'éternel espoir letton Gulbis (qui manque de régularité) et un quart de finale face au suisse Stanislas Wawrinka pourront titiller le Djoker, qui reste sur une série (encore en cours) de 27 victoires consécutives. A noter que si le quart de finale prédit a lieu, il constituerai un remake du magistral bras de fer entre les deux hommes de l'AO 2013 (cf.Top 10 des matchs de l'année) qui avait duré aux alentours de 5 heures.

De plus, cette édition de l'Australian Open sera plus ouverte que d'habitude. En effet, des joueurs comme Andy Murray (qui revient d'une blessure au dos) ,David Ferrer (qui a perdu prématurément dans les deux tournois où il prenait part ces deux dernières semaines) ou Roger Federer (qui a montré à Brisbane(plus généralement depuis l'an dernier) qu'il était capable du meilleur comme du pire (51 fautes directes en finale,sur un match de deux sets gagnants)) sont des adversaires qui sont prenables. Ainsi,des personnes comme Jo-Wilfried Tsonga a l'occasion de rencontrer Federer en huitièmes de finale et Andy Murray en quarts, et peut se hisser en demi-finales du grand chelem australien - ai-je besoin de rappeler que c'est un tournoi qui lui réussit bien? (Finale en 2008, Demies en 2010 et quarts en 2009 et en 2013). Des joueurs comme Tomas Berdych (n°7), Mikhail Youzhny (n°14) ou Tommy Haas (n°12) seront (entre autres) aux avant-postes pour faire tomber l'espagnol (n°3 mondial) avant les demi-finales.

Enfin, comment ne pas parler de nos Tricolores? Ils sont 14 sur la ligne de départ, mais il est probable que peu d'entre eux arrivent en deuxième semaine. A part Tsonga qui a un coup à jouer, Gasquet est déjà cramé au bout de deux semaines de compétitions (ça sent la sortie au troisième tour face à Robredo ou face à Wawrinka en huitièmes). Monfils peut inquiéter Rafa au troisième tour mais franchira-t'il le cap pour autant? Jérémy Chardy pourrait retrouver David Ferrer au troisième tour. Ce pourrait être une montagne pour le Palois, mais n'oubliez pas qu'il a atteint les quarts de finale l'an dernier, après avoir sorti Del Potro. L'argentin pourrait rejoindre Benoît Paire au troisième tour. Ce dernier se doit être solide mentalement,et sortir des gros matchs face aux meilleurs, pour progresser et franchir des caps comme celui du top 20. Cette rencontre, même si "La Tour de Tandil" serait largement favori, en serait l'occasion. Julien Benneteau a loupé d'une place le rang de tête de série, si bien qu'il doit affronté le revenant Tommy Robredo dès le deuxième tour. Ca ne sera pas facile, mais si le Français s'accroche, l'exploit est réalisable. On peut mettre une petite pièce sur un bon parcours de Nicolas Mahut, qui est en grande confiance et qui ne rencontrerait pas la plus grosse des têtes de séries au deuxième tour (le pourtant prometteur Pospisil) et pourrait s'offrir un duel face à Wawrinka au troisième. Enfin,certains n'ont pas été vernis, comme Kenny de Schepper (probablement Berdych au deuxième tour),Mannarino (Ferrer au deuxième tour), Roger-Vasselin (Haas au deuxième tour,même si le français a atteint son meilleur classement cette semaine (40ème)), Millot (Murray au deuxième tour,ce qui peut être une partie de plaisir pour un qualifié) et Llodra (Feliciano Lopez au deuxième tour,même si la partie entre les deux gauchers volleyeurs sera belle). Enfin,comment ne pas s'intéresser au parcours de Lucas Pouille, doté d'un très beau potentiel, qui peut rencontrer le japonais Nishikori au deuxième tour, et qui peut faire une belle perf' (même si le nippon n'est pas un manche en Australie).

-Chez les femmes, les favorites (Williams,Azarenka,Sharapova,Li) ont un tableau qui laisse présager un parcours sans encombres particulières et devraient se retrouver en demi-finales (avantage Serena pour le titre, qui a été impressionnante à Brisbane). Cela n'exclue pas quelques oppositions possibles intéressantes, comme un Azarenka-Stephens en huitièmes, stade où on pourrait regarder Na Li et Venus Williams (ou Sabine Lisicki) s'affronter. A part cela,le tableau est très ouvert et n'importe qui peut faire un gros coup. On pense à Simona Halep, tête de série n°11, qui a terminé 2013 sur les chapeaux de roue, et peut sortir Sharapova en quarts (il faudra,certes,qu'elle batte, avant, l'ancienne n°1 mondiale Jelena Jankovic). Dans cette même partie de tableau, la très intelligente Andrea Petkovic (ancienne top 10,qui revient très bien au classement après une grosse blessure au pied) peut avoir sa carte à jouer (Jankovic devra encore se méfier). Il faudra aussi suivre avec attention d'autres joueuses de la nouvelle vague (Bouchard,Robson..) qui frappent à la porte des toutes meilleures et qui vont en faire partie (c'est une question de temps). Enfin,un duel amusant se profile au premier tour entre la grande espoir suissesse Belinda Bencic et la très expérimentée japonaise Kimiko Date-Krumm. En effet, 27 ans d'écart (!) les séparent (Bencic en a 16 tandis que Date en a 43).

Avant de finir, on peut s'intéresser aux rares françaises (il y en a 5) présentes dans le tableau final. Si toutes peuvent franchir le premier tour face à des adversaires à leur portée, ça sera une autre paire de manche après: éventuel duel face à Sharapova en seizièmes de finale pour Cornet, deuxième tour face à Kerber pour Garcia (pas facile), tout comme Maldenovic face à Cibulkova (jouable). Razzano pourrait avoir la tâche de défier la canadienne Bouchard, et Parmentier pourrait affronter Daniela Hantuchova. Sauf exploit ou grande surprise, les françaises ne vont pas aller très loin dans la compétition. Courage....

Serena va t-elle remporter un 18ème titre du Grand Chelem lors de l'Australian Open,cette année?

Serena va t-elle remporter un 18ème titre du Grand Chelem lors de l'Australian Open,cette année?