Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Court Central

Le Court Central

Menu
Un joueur tunisien interdit de jouer contre son aversaire Israélien!

Un joueur tunisien interdit de jouer contre son aversaire Israélien!

Eh oui,un acte honteux a,malheureusement,secoué le monde du tennis aujourd'hui.En effet,le joueur Jaziri,165ème mondial de son état,a déclaré forfait avant son match face à l'israélien Weintraub au tournoi Challenger de Tachkent.Seulement,le problème,c'est que le ministère des sports tunisiens a interdit à ses joueurs d'affronter des homologues israéliens,par soutien à la cause palestinienne.Un même phénomène s'est déjà déroulé en juillet dernier sur le circuit féminin,avec l'espoir Ons Jabbeur.

Même si je ne suis qu'un simple bloggeur,et que je ne peux pas changer le monde depuis mon ordinateur,je crie au non-respect des valeurs du tennis,et plus généralement,à celles du Sport.En effet,l'une des règles primordiales de ce dernier est de respecter autrui,quelque soit sa nationalité,sa religion,sa couleur de peau... De plus,le tennis (et plus généralement) le sport n'est-il pas fait pour rassembler,de mettre tout le monde sur un même pied d'égalité?En effet,c'est dans cette veine que Pierre de Coubertin a remis au goût du jour les JO en 1896. C'est par l'intermédiaire de visionnaires comme Billie Jean King que les femmes ont pu être reconnues comme l'égal de l'homme au tennis (comme a pu le montrer la bataille des sexes,match au cours duquel elle a infligé une rouste à Bobby Riggs,ancien joueur de tennis,machiste et misogyne).C'est par l'intermédiaire d'Arthur Ashe que les Noirs et les Blancs sont égaux sur un court:il en a fait son combat,montré à tous qu'un noir pouvait gagner un tournoi du Grand Chelem (US Open 1968),avant qu'il ne décède des suites du SIDA.C'est pour ça que nous aimons le tennis:ce n'est pas une histoire de jeux,mais aussi une histoire d'hommes et de femmes.

Ensuite,certains exemples ont montré par le passé que le tennis pouvait dépasser la politique,même si cette dernière s'empare du Sport pour forger un Etat.En effet,Ilie Nastase a quand même pu devenir le premier n°1 mondial,malgré le rideau de fer.C'est également le cas de Martina Navratilova,qui a fuit sa Tchécoslovaquie natale,avant de s'éxiler aux USA pour poursuivre sa carrière de joueuse et ainsi marquer l'histoire de ce sport.Plus récemment,Novak Djokovic n'a t-il pas tapé ses premières balles sous les bombes qui ravageait la Yougoslavie au début des années 90?Que dire des joueurs sud-américains des années 70 (Victor Pecci,Guillermo Villas)qui jouait malgré la junte militaire qui régnait en Argentine ou au Paraguay?

Enfin,face à de tels agissements,le boycott est-il suffisant?Devrait-on punir les fédérations qui prennent en otage leur joueurs à cause d'une situation extra-sportive?Pour l'équité du tennis,il faut que les plus hautes instances ainsi que les joueurs (ambassadeurs de ce sport) s'expriment sur le sujet et prennent conscience de la gravité des actes de certains hommes (qui se revendiquent les porte-parole du sport dans leur pays) à l'encontre des valeurs et de l'Histoire du sport et des libertés acquises grâce à celui-ci.